Hélys 6-11 ans est un programme de soutien aux familles prometteur, visant à bonifier les pratiques de parentalité adaptées au développement des enfants de 6-11 ans.

Ce nouveau programme a été élaboré afin de favoriser le sentiment de compétence parentale et de bonifier les pratiques parentales, grâce à des ateliers animés par des intervenantes et intervenants psychosociaux qualifiés.

Le programme Hélys 6-11 ans, par son caractère universel, vise à normaliser les enjeux typiques des parents d’enfants d’âge scolaire. L’objectif à plus long terme est de favoriser le bien-être et le développement des enfants de 6 à 11 ans.

Il se démarque par son côté novateur, étant développé autour de thématiques reflétant les enjeux courants auxquels la plupart des parents d’enfants de ce groupe d’âge sont confrontés.

Enfin, il vise à encourager la collaboration entre les différents milieux fréquentés par les parents.

Spécificités du programme de soutien aux pratiques parentales  Hélys 6-11 ans

Soutien universel pour les parents d’enfants entre 6 et 11 ans :  

  • À un moment ou à un autre de leur parcours parental, tous les parents peuvent avoir besoin de soutien et de ressources pour mieux s’occuper de leurs enfants.
  • Le programme Hélys 6-11 ans est une ressource qui se veut accessible à tous, où les parents peuvent obtenir différentes informations, échanger sur leur vécu familial et chercher ensemble des pistes de solutions pour les défis du quotidien, quel que soit leur contexte.
  • Le programme se compose de huit ateliers d’une durée de deux heures chacun, répartis sur une période spécifique.
  • Au cœur du programme, diverses méthodes sont employées pour favoriser un apprentissage interactif et engageant. 

Cela inclut une approche collaborative, des jeux de rôles, l’utilisation de vignettes illustratives et des discussions en grand groupe.

Ces ateliers sont co-animés par des intervenantes et intervenants psychosociaux, possédant une expérience significative en intervention familiale ou une formation de premier cycle dans le domaine psychosocial. Leur expertise précieuse assure ainsi un soutien aux parents de qualité et adapté à leurs besoins.

Prévention des difficultés familiales :

En ciblant l’ensemble des familles montréalaises et québécoises ainsi que les besoins des parents d’enfants de 6 à 11 ans, Hélys contribue à prévenir les difficultés familiales. En favorisant les pratiques parentales qui soutiennent le développement des enfants, les parents seront mieux outillés pour répondre aux défis du quotidien.

Une rentabilité sociale et économique a également été documentée pour les programmes de prévention puisqu’ils contribuent à réduire l’utilisation d’interventions curatives qui s’avèrent plus coûteuses.

Le programme Hélys pourrait aussi permettre dans certains cas de repérer les familles avec des besoins particuliers afin de les orienter vers des services spécialisés.

Accessibilité d’abord sur la région de Montréal ensuite sur tout le territoire québécois : Le programme Hélys 6-11 ans encourage les organismes qui le mettront en œuvre à rejoindre les parents là où ils se situent, en offrant des services dans diverses régions du Québec.

Grâce à des partenariats avec des acteurs locaux, Hélys vise un accès équitable à tous, quel que soit le quartier où ils résident.

Normalisation de la demande d’aide pour les parents :

En offrant un accès facile au programme dans des milieux fréquentés par l’ensemble de la population plutôt que seulement dans des milieux spécialisés, le programme Hélys 6- 11 ans vise à déstigmatiser et normaliser la demande d’aide provenant des parents.

Pérennisation du programme, pour le bien-être des familles :

Le programme Hélys 6-11 ans est conçu pour être pérenne dans l’offre de service destiné aux familles.

Ayant été développé au Québec, le programme requiert moins de ressources financières (p.ex. manuels et formations moins coûteux), ce qui favorise sa pérennisation dans nos services.  

Recherche et développement du programme de soutien aux familles Hélys 6-11 ans

L’origine du programme et son contexte de développement

En 2019, les Directions régionales de santé publique du Québec émettaient divers constats sur l’état des services de soutien aux familles. 

Une conclusion importante de leur étude a été la nécessité de bonifier les services psychosociaux  préventifs, notamment pour les parents d’enfants de 6 à 11 ans dont l’offre de ces services s’avère limitée et inégale en fonction des régions.

De plus, la mise en œuvre de programmes de soutien aux familles se bute à de nombreux obstacles, dont l’instabilité des ressources humaines, les ressources financières limitées et le manque d’adaptation à la réalité québécoise (Drouin et Leduc, 2019).

Les programmes de soutien à la parentalité sont la principale stratégie visant à prévenir et atténuer les problématiques comportementales des enfants, tout en permettant une meilleure qualité de la relation parents-enfants (Leiten et al., 2019; Piquero et al., 2016).

Il est donc impératif d’élaborer des programmes universels axés sur la promotion et la prévention. Cette démarche favorise l’acquisition par les parents de pratiques reconnues au développement optimal des enfants.

À la lumière de ces constats, des discussions ont été entamées dès la fin de 2019 entre la Direction régionale de santé publique (DRSP) de Montréal et Boscoville afin de développer un programme universel de soutien à la parentalité.

L’objectif était, et reste toujours, de développer un programme basé sur des données probantes, qui soit accessible, peu coûteux, efficient et pouvant être pérennisé par les structures actuelles de services à la population.

En 2021, l’organisme régional Réseau Réussite Montréal (RRM ); se joint au projet. En vue de considérer les besoins et la réalité des milieux de pratique, un comité consultatif formé regroupait divers professionnels du domaine. Les expertises apportées ont permis d’assurer une haute qualité de contenu.

L’équipe de développement d’Hélys a également tiré parti des expériences vécues par les parents d’enfants de 6 à 11 ans, grâce à des groupes de discussions semi-structurées. Ces échanges ont permis de valider et d’ajuster le contenu du programme pour qu’il réponde précisément aux besoins et préoccupations spécifiques de cette tranche d’âge.

Les résultats prometteurs d’Hélys 6-11 ans

Le programme a été testé dans trois milieux distincts à Montréal avec la participation de 28 parents : un organisme communautaire (YMCA), un établissement scolaire (CSSPI) et un CIUSSS dont le (CLSC de Verdun).

En septembre 2023, une présentation préliminaire a révélé les premiers résultats encourageants de de l’évaluation du programme, mettant l’accent sur l’efficacité de ses effets perçus.

Suite à cette évaluation, des recommandations ont été émises par l’équipe de recherche pour la révision du programme.

À l’heure actuelle, le programme est en phase de révision selon les recommandations retenues.

Les partenaires et l’équipe de recherche

Le programme Hélys 6-11ans est financé par le Ministère de la Santé et des Services Sociaux (MSSS), orienté par la Direction Régionale de la Santé Publique (DRSP) de Montréal et appuyé par Réseaux Réussite Montréal (RRM).

L’équipe de recherche impliquée est composée des étudiantes Mélanie Jodoin et Maude Campeau sous la direction de Sarah Dufour, professeure titulaire en psychoéducation à l’Université de Montréal.

Le processus d’évaluation d’Hélys 6-11 ans

Le programme est évalué sous deux angles principaux : la mise en œuvre et les effets perçus par les parents.

  • Mise en œuvre : Témoignages des animatrices et animateurs

L’évaluation de la mise en œuvre d’un programme est essentielle pour comprendre dans quelle mesure il est exécuté conformément à sa conception initiale.

L’équipe d’évaluation a donc choisi d’interroger les animatrices et animateurs (intervenantes et intervenants psychosociaux) du programme afin de recueillir leurs perspectives sur la manière dont le programme a été mis en œuvre.

Ces entrevues permettent de déterminer si le programme est mis en œuvre tel que planifié. Les animatrices et animateurs peuvent également souligner les défis rencontrés et formuler des suggestions pour son amélioration.

Voici leurs témoignages :

« Je pense que pour moi personnellement, ce qui a été intéressant, c’est de le vivre en fait. D’être vraiment plus dans le concret, de le vivre, pour le concevoir, le comprendre. » (animatrice)

« Avoir une même compréhension de ce qu’est la parentalité, etc. […] C’est une partie que j’ai grandement apprécié, qui a été vraiment intéressante, aidante. » (animatrice)

  • Effets perçus : Témoignages des parents

L’autre volet de l’évaluation se concentre sur les effets perçus du programme. Ici, l’équipe de recherche a interrogé les parents pour recueillir leurs points de vue sur l’efficacité perçue de ce programme de soutien aux familles.

Cette évaluation offre un aperçu des résultats du programme du point de vue des familles. Les parents peuvent partager leurs observations quant aux changements constatés chez eux et leurs enfants à la suite de leur participation au programme.

Voici donc ce qu’en pensent les parents :

« Moi, j’ai bien apprécié. Je trouve ça plate que ça arrête même (rires). » (Parent)

« Il y en a deux pour moi (plus appréciées). C’est le côté informatique, la durée de l’écran, qu’est-ce qu’ils regardent. Après ça l’autre qui m’a le plus interpelé c’est comment régler des chicanes entre deux personnes. Ça m’a beaucoup interpelée parce que je pense que je n’étais pas outillée pour ça, là je suis plus outillée. » (Parent)

L’évaluation du programme à travers les perspectives des animatrices et animateurs ainsi que des parents a permis d’offrir un aperçu de son efficacité et de sa mise en œuvre. Cette démarche permet de recueillir des données qualitatives riches qui peuvent guider l’amélioration du programme.

Les ressources allouées au développement du programme Hélys 6-11 ans :

Pour assurer le succès du programme, plusieurs ressources sont mobilisées sur une période de plus de deux ans, notamment trois agentes de développement, une équipe de recherche, un chargé de projet, un agent de déploiement et un conseiller du bureau de projet.

Voici un aperçu des personnes clés impliquées :

  • Équipe de recherche : La recherche est un pilier fondamental de notre approche. La chercheuse Sarah Dufour, accompagnée de ses assistantes de recherche Mélanie Jodoin et Maude Campeau, a travaillé en étroite collaboration avec l’équipe pour développer le programme ainsi que collecter, analyser et synthétiser les données nécessaires à son évaluation.
  • Chargée de projet : La coordination et la gestion efficace du projet est assurée par la chargée de projet Diariata Dieng. Elle veille à ce que toutes les étapes soient réalisées en temps voulu et selon les normes de qualité établies.
  • Conseillère du Bureau de projet : Michelle Pinsonneault a accompagné les agentes de développement dans la validation du contenu clinique et dans l’appropriation de la méthodologie en développement de programmes.

Cette composition d’équipe diversifiée, engagée sur le long terme, est le gage de notre dévouement envers le succès du programme. Chacun de ces acteurs a joué un rôle essentiel pour le développement et la révision du programme.

L’impact positif sur l’équipe de Boscoville : renforcer les liens et l’engagement

Le projet a favorisé la collaboration entre Boscoville et de nombreux partenaires dans le domaine psychosocial et de la parentalité, tout en impliquant la population cible dans le développement du programme.

Cet effort conjoint a considérablement renforcé les liens au sein de l’équipe de développement des programmes d’interventions psychosociales.

La collaboration entre Boscoville et ses partenaires a agi comme catalyseur de réussite, favorisant l’union des expertises et des ressources pour élaborer un programme à la fois complet et adapté aux besoins réels.

À l’interne, le projet a eu un impact positif. La collaboration a favorisé le développement de synergies au sein de l’équipe de développement.

Les échanges fréquents, les débats constructifs et la recherche commune de solutions ont créé une cohésion au sein de l’équipe, renforçant ainsi sa capacité à travailler de manière efficace et harmonieuse.

Le déploiement de Hélys 6-11 ans : Faciliter l’accès à un service de soutien aux parents montréalais

Boscoville vise à rendre le programme Hélys facilement accessible dans les espaces que fréquentent régulièrement les parents d’enfants de 6 à 11 ans et ce, à la largeur de la province du Québec

En le proposant dans des CLSC, des organismes communautaires et des écoles, l’objectif est d’assurer que le plus grand nombre de familles québécoises puisse en bénéficier.

Notre équipe de déploiement interne est actuellement en formation pour assurer le déploiement efficace du programme Helys 6 à 11 ans.

Travaux futurs:

Dans la continuité de cet engagement, Boscoville est fier de développer actuellement le programme Hélys 12-17 ans, ciblant les parents d’adolescents.

Ce nouveau programme Helys 12-17 ans vise à offrir des opportunités éducatives et enrichissantes spécifiquement conçues pour les adolescents de cette tranche d’âge.

Boscoville est convaincu que ce programme qui cible les parents d’adolescents et adolescentes contribuera de manière significative au développement et à l’épanouissement des jeunes au sein de notre communauté.

Ainsi, le programme Hélys 12-17 ans représente notre engagement envers cette tranche d’âge, une priorité que nous partageons avec enthousiasme avec le programme homologue en cours de développement.

Rédigé par Sophia Bougadra

Articles récents