Le programme GRD s'adresse aux

Écoles secondaires du Québec et au centres de réadaptation qui souhaitent offrir un programme de prévention de la consommation problématique ou à risque de le devenir.

Communautaires

Réseau de la santé et des services sociaux

Services de la petite enfance et milieux scolaires

14 à 17 ans

Le Groupe de réflexion sur les drogues a été créé pour épauler les équipes d’intervenantes et d’intervenants jeunesse qui souhaitent accompagner les jeunes, qui ont une consommation problématique ou à risque de le devenir, dans la réflexion à l’égard de leur consommation de drogues. La participation au programme soutient en outre à la motivation à utiliser des services individualisés pour les jeunes qui le nécessitent (consommation problématique).

© Droits d’auteur – Boscoville et Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-I’lle-de-Montréal, 2019
Tous droits réservés

Nouveautés

Plusieurs écoles secondaires du Québec souhaitent ajouter le programme GRD à leur offre de services afin d’offrir une intervention de groupe pour prévenir les conséquences de la toxicomanie. Effectivement, à la suite des résultats positifs du rapport d’évaluation déposé en avril 2022, de madame Myriam Laventure, professeure titulaire de l’Université de Sherbrooke, le programme est maintenant proposé à l’ensemble du territoire scolaire du Québec.

S'inspire

Le programme est basé sur l’approche de réduction des méfaits ainsi que l’approche motivationnelle.

Niveau 2

Pour mieux intervenir auprès des jeunes présentant une consommation problématique, ou à risque de le devenir. Le niveau 2 est offert aux individus dont les besoins dépassent le cadre du niveau 1 d’intervention.

Objectifs du programme GRD

Le programme GRD vise à 

  • Susciter chez les participantes et participants une réflexion sur leurs habitudes de consommation de drogues afin qu’elles ou qu’ils puissent réduire les risques et les conséquences.  
  • Amener les participantes et les participants à se responsabiliser en acquérant des habiletés prosociales.
  • Favoriser la motivation à utiliser des services spécialisés en toxicomanie chez les adolescentes et les adolescents qui le requièrent.

Une formation

pour comprendre le phénomène de la consommation des drogues chez les jeunes ainsi que l’approche des réductions des méfaits et la loi de l’effet en plus de 9 séances du Groupe de réflexion sur les drogues.

Un accompagnement soutenu

permettant une mise en œuvre optimale du GRD et ce, d’une durée d’un an.

Une trousse clé en main

comportant un guide d’animation de groupe et les outils pour soutenir les animations, les diapositives de formation au GRD, tout le matériel et les outils pour soutenir et évaluer la mise en œuvre du Groupe de réflexion sur les drogues.

Une rencontre bilan

faire un retour sur l’animation et discuter des bons coups, des obstacles rencontrés et des solutions envisagées.

Prochaines étapes

Vous souhaitez obtenir davantage d’informations ou en savoir plus sur le programme GRD ?

8 Nombre de nouveaux milieux implantés

52 Nombre d’intervenantes et d’intervenants formés en 2021 – 2022

12 Nombre de milieux implantés depuis le début du programme

Informations complémentaires

En découvrir davantage

Chercheuses, chercheurs et consultantes, consultants

Myriam Laventure, Ph. D.

Professeur titulaire, Département de psychoéducation, Université de Sherbrooke

Jean-Sébastien Fallu, Ph. D. en psychologie

Professeur agrégé au à l’École de psychoéducation
Université de Montréal (UdeM)

En collaboration avec