États des connaissances publiés par l'INESSS, approches sensibles au trauma

« L’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) a été créé le 19 janvier 2011. Succédant au Conseil du médicament et à l’Agence d’évaluation des technologies et des modes d’intervention en santé (AETMIS), il a pour mission de promouvoir l’excellence clinique et l’utilisation efficace des ressources dans le secteur de la santé et des services sociaux. Elle a pour vision d’être une référence incontournable pour éclairer les décisions et les pratiques. L’INESSS exerce sa mission dans le respect des valeurs d’excellence, d’indépendance, d’ouverture, de rigueur scientifique, de transparence, de probité et d’équité envers ceux qui utilisent les services de santé et les services sociaux, tout en tenant compte de ses ressources. »  INESSS – Institut national d’excellence en santé et en services sociaux -INAHTA 

Ces dernières années, plusieurs démarches et consultations mettent en lumière les défis et la nécessité de rendre disponible une offre de service en réadaptation qui répond adéquatement à l’ensemble des besoins des jeunes en difficulté d’adaptation. C’est dans ce contexte que l’INESSS se voit confier le mandat de définir les principes directeurs, les cibles et les finalités de la réadaptation afin de proposer une définition actualisée de celle-ci pour les jeunes en difficulté d’adaptation âgés de 10 ans et plus. Boscoville adhère à ces éléments en développant des programmes basés sur des données probantes, provenant de recherches actuelles,  afin de maintenir à jour ses programmes qui soutiennent adéquatement les intervenantes et intervenants chez ses partenaires.

Cet institut présente un état des connaissances basé sur une revue de littérature constante, répondant à des normes méthodologiques élevées. L’objectif est de déterminer les modèles et les approches à préconiser auprès des jeunes en difficulté d’adaptation dans un contexte de réadaptation.

Cet état met en lumière certains éléments à considérer lors de l’implantation de ces modèles interventions. Boscoville abonde dans le même sens en réfléchissant constamment aux meilleures façons d’offrir du soutien et de l’accompagnement, veillant à implanter les meilleures pratiques dans les différents milieux qu’elle dessert.

Un travail de recherche méthodique

Neuf modèles de réadaptation ont été analysés et évalués par l’INESSS. Ceux-ci ont été regroupés sur la base de leurs objectifs communs. Cette documentation offre 19 publications scientifiques démontrant leur efficacité de même que les éléments relatifs aux barrières et facilitateurs à leur implantation, au vécu et aux perceptions. De cette évaluation, il en résulte que ces modèles montrent une certaine efficacité pour améliorer plusieurs dimensions de la vie des jeunes en réadaptation.

Les deux états des connaissances publiées par l’INESSS en janvier et février 2023, répondent aux questions d’évaluation suivantes : quels sont les caractéristiques et les besoins des clientèles visées par la réadaptation? Et quels sont les modèles et approches à préconiser en réadaptation ?

Des conclusions positives et encourageantes 

Le rapport met l’accent sur certains éléments à considérer lors de l’implantation de ces modèles interventions, tels que le temps nécessaire à leur appropriation, la formation et le soutien à leur utilisation ainsi que certaines conditions organisationnelles. L’INESSS termine sa revue de littérature en considérant qu’ « …il serait intéressant d’évaluer l’efficacité de certains modèles non repérés dans la littérature, mais bien présents dans les milieux cliniques québécois… » (INESSS, État des connaissances, 2023, p.60)

Pour Boscoville, les conclusions de cette revue systématique se veulent réconfortantes. En effet, Boscoville a accordé une importance particulière aux approches sensibles au trauma dans le développement de certains de ses programmes comme : Pingouin, Polaris et Lotus. Ces modèles d’intervention « centrés sur le trauma », analysés dans le cadre de cette revue de littérature, démontrent des effets positifs sur 4 dimensions :

  • Les comportements extériorisés
  • La santé mentale
  • Les placements
  • Le fonctionnement global des jeunes en réadaptation 

Nous tenons à remercier toute l’équipe de l’INESSS qui a réalisé un travail colossal et également à Arnaud Milord-Nadon, agent de développement à Boscoville, qui a collaboré à ce projet.

Lire l’état de connaissances publié par l’INESSS

Articles récents

L'histoire et l'évolution de Boscoville vers l'innovation et la durabilité

9 mai 2024

L'histoire et l'évolution de Boscoville vers l'innovation et la durabilité

Groupe de réflexion sur les drogues (GRD) 2e édition : un programme de prévention ciblée et de réduction des méfaits auprès de jeunes en difficulté

6 juin 2024

Un programme de prévention ciblée et de réduction des méfaits auprès de jeunes en difficulté

Nouveau membre : Célia Le Normand,  Agente de développement  

6 juin 2024

Nous avons le plaisir d’annoncer l’arrivée de Célia au développement de programmes d'Interventions Psychosociales de Boscoville.

Nouveau membre : Marika Henry, Coordonnatrice du développement des programmes 

29 avril 2024

Nous sommes ravis d'accueillir Marika Henry dans notre équipe du bureau de projets à Boscoville et nous sommes impatients de voir tout ce qu'elle apportera à travers son nouveau rôle