Un voyage à travers l’histoire 

La recherche de meilleures pratiques dans le domaine de la protection de la jeunesse est une nécessité pour répondre aux besoins complexes des enfants, des adolescentes et adolescents hébergés. Ces derniers, placés en centre de réadaptation, ont cumulé un lourd bagage d’événements traumatiques qui complexifient l’intervention à préconiser pour les éducatrices et éducateurs. C’est dans ce contexte que l’équipe de Boscoville, en collaboration avec des chercheuses du Consortium canadien sur le trauma chez les enfants et les adolescents ainsi que plusieurs CISSS et CIUSSS, a développé et expérimenté ce programme novateur. L’objectif de ce projet : améliorer les services offerts aux jeunes hébergés en vertu de la Loi de la protection de la jeunesse, en développant les compétences des intervenantes et des intervenants pour mieux répondre à leurs besoins. 

Le programme, nommé Pingouin pour les enfants de 6 à 12 ans et Polaris pour les jeunes de 12 à 18 ans, a été développé en fusionnant les pratiques du modèle Attachement, Régulation et Compétence (ARC) et le cadre d’intervention du Soutien au comportement positif (SCP). Cette nouvelle approche a permis de fournir une philosophie, des pratiques et des outils soutenant la réflexion clinique et l’utilisation de pratiques susceptibles de soutenir la résilience de ces jeunes. 

Depuis 2017, l’équipe du projet a expérimenté, adapté et ajusté le contenu de la formation et les outils du programme à la réalité du terrain. Après l’expérimentation de Pingouin et de Polaris, il a été décidé de fusionner les deux programmes pour en faire un programme unique adapté aux besoins des jeunes hébergés.   

Pingouin-Polaris, retombées positives dans des milieux partenaires

Le programme Pingouin-Polaris a permis aux intervenantes et intervenants de mieux comprendre les problématiques et les besoins des jeunes qui étaient à leur charge, et ainsi, les aider à faire face aux situations complexes auxquelles ils sont confrontés. Pour Patrick Dussault, ancien chef de service au CIUSSS de l’Estrie, « Après deux années dans le projet Pingouin, nous observons une plus grande sensibilité des intervenants et des changements dans l’intervention auprès des enfants où l’apaisement est mis en avant-plan ».

Des propos qui sont appuyés par Mélanie Duval, cheffe de service au CISSS de l’Abitibi : « Le programme Pingouin est venu bonifier la pratique du service Odyssée. Il nous a incités à réorienter notre manière d’aborder les événements (Soutien au comportement positif). Il a lancé le défi à l’équipe de cibler davantage les réussites et les efforts fournis par les enfants plutôt que les difficultés comportementales. Il nous a également amenés à tenir compte du passé traumatique des enfants. Finalement, nous observons qu’avec le fait que l’équipe d’éducateurs mise davantage sur les réussites et les efforts fournis par les enfants que sur leurs difficultés, les enfants sont davantage fiers d’eux et ont une meilleure estime de soi ».

La collaboration avec nos partenaires a permis le développement d’un programme de qualité qui suit les principes des meilleures pratiques. Nous sommes convaincus que les outils et les pratiques innovantes que nous avons mis au point correspondent à la réalité et aux besoins des intervenantes et intervenants du réseau québécois. Bien que finalisés, ils ont été conçus pour être adaptables aux caractéristiques des jeunes ainsi qu’aux particularités des milieux qui les accueillent. Par ailleurs, ce nouveau matériel sera bénéfique tant à nos partenaires de longue date, qu’aux futurs intervenantes et intervenants. 

De la collaboration à la réussite : plusieurs personnes ont uni leurs forces pour créer un programme de qualité  

Photo de la célébration

La réalisation et finalisation du programme Pingouin-Polaris a représenté un travail colossal pour l’ensemble des personnes qui ont œuvré, de près ou de loin, à ce projet. En effet, cela a nécessité des centaines d’échanges et la collaboration entre les intervenantes et intervenants du terrain, les chercheuses et chercheurs associés et l’équipe multidisciplinaire de Boscoville incluant agentes, agents, conseiller, chargée de projet, coordonnateurs, directions, personnel administratif et équipe de communication et de marketing, afin de compléter cette étape. 

Les récits inspirants de nos croissances professionnelles 

Le programme Pingouin-Polaris est un projet qui a suscité beaucoup d’enthousiasme chez nos partenaires et tous les professionnelles et professionnels de Boscoville. Ce projet est, avant tout, un message d’espoir et de bienveillance pour la jeunesse en difficulté, fruit d’un travail de plusieurs années. Une autre belle réussite est que le programme à améliorer les schèmes de pensée, à transformer la propre conception et compréhension de l’être humain et de la bienveillance nécessaire pour son développement chez les membres de l’équipe impliqués.  

Ces changements de paradigmes ont résonné chez l’ensemble des agentes et agents de Boscoville qui ont façonné ce programme à travers ces années. Pour Arnaud Milord-Nadon, Claudie Bourget, Frédérick Martin, Nadia Bujold, Nicolas Fréchette Tanya Ryan, Tim Harbinson et Véronique St-Pierre, le programme Pingouin-Polaris a transformé leur expérience professionnelle, enrichi leur développement personnel et modifié leur perception de l’intervention auprès des jeunes en difficulté. 

Nous avons recueilli des témoignages des membres de l’équipe pour savoir comment ce projet a modifié leur pratique professionnelle. Voici ce qu’ils ont dit : 

Tanya Ryan

« Étant ancienne intervenante en protection de la jeunesse, le programme m’a permis de pousser ma réflexion clinique plus loin quant aux interventions à privilégier dans l’accompagnement des jeunes. »  Tanya Ryan, agente de développement, ancienne accompagnatrice des Laurentides et de la Montérégie 

« Le programme Pingouin a été un important virage dans ma conception de l’intervention auprès des jeunes en difficulté. J’estime profondément que ce programme stimule l’empathie, l’altruisme, la bienveillance et l’humanisme au cœur des intervenantes et intervenants qui y sont exposés. ». Frédérick Martin, conseiller au Bureau de projet, anciennement accompagnateur du Bas-Saint-Laurent et de Saguenay 

Frédérick Martin
Arnaud Milord

« Le développement de ce programme m’a permis de mettre des mots sur des questions, des intuitions ou des préoccupations qui m’habitaient depuis mes débuts sur le plancher. C’était pour vous celui-là les gars ! » – Arnaud, agent de développement, ancien accompagnateur de l’Outaouais et de la Montérégie 

« Le programme Polaris s’est imposé comme une révélation dans ma pratique et ma façon de concevoir l’intervention auprès des adolescents. Le fait d’avoir pris part à son développement, son expérimentation et, ultimement, son déploiement, constitue une grande fierté professionnelle ! » – Claudie Bourget, agente de déploiement, accompagnatrice de l’Abitibi-Témiscamingue, de l’Estrie, de la Montérégie et de la Capitale-Nationale 

Claudie Bourget
Veronique St Pierre

« L’aventure du développement du programme Pingouin-Polaris fut une expérience professionnelle tellement enrichissante ! J’ai l’honneur d’accompagner différents milieux du Québec à mettre en œuvre ces pratiques et, suite aux efforts déployés, voir la “magie opérer” auprès des enfants. Merci à toutes les éducatrices et à tous les éducateurs de faire équipe avec Boscoville pour prendre soin des jeunes les plus vulnérables de notre société, vous êtes ce qui nous motive au quotidien à effectuer notre travail ». Véronique St-Pierre, agente de déploiement, accompagnatrice de la Gaspésie, du Bas-St-Laurent et de Chaudière-Appalaches 

« Leaning about trauma reshaped my whole paradigm and how I think about myself as a person – as a father, friend, partner, professional, colleague, community member. I hope that, as a result of the part I played in developing and sharing Penguin-Polaris, the balance of my perspective has shifted in favour of openness and curiosity in place of judgement. This is a truly transformational tool for learning, practice, and for life ». – Tim Harbinson, coordonnateur du déploiement et accompagnateur du Youth Healing Services, Cree Nation, Mistissini, Teen Haven, Verdun, et Gignu, Listuguj.  

Tim Harbinson
Nicolas Fréchette

« Outre la grande richesse des pratiques qui sont abordées dans le programme, pour moi, Pingouin-Polaris incarne une philosophie d’intervention qui transforme les milieux et les façons de percevoir et de concevoir le soutien à apporter auprès des jeunes. Pour moi, ce programme apporte avant tout une vision porteuse d’espoir et d’optimisme pour des milieux, des intervenants et des jeunes qui, dans le contexte d’aujourd’hui, en ont grandement besoin ». –Nicolas Fréchette, coordonnateur du développement, anciennement accompagnateur de l’Estrie et de l’Abitibi-Témiscamingue 

« Nous sommes très heureuses d’avoir pu contribuer au développement des programmes Pingouin et Polaris. Dès le début de nos conversations avec Boscoville, le mariage entre les approches axées sur le trauma et celles basées sur le Soutien au comportement positif nous est apparu porteur d’espoir pour bonifier les services offerts aux enfants placés. Toutes ces années de collaboration confirment que nous avions bien raison et nous espérons que cette belle aventure continuera encore pour longtemps ! »  Les chercheuses, Delphine Collin-Vézina, professeure associée à l’École de service social et directrice du Centre de Recherche sur l’Enfance et la Famille à l’Université McGill et Denise Brend, professeure adjointe à l’École de travail social et de criminologie de l’Université Laval 

Droite : Denise Prend. Gauche : Delphine Collin-Vézina

En route vers un avenir prometteur 

Nous tournons maintenant notre regard vers l’avenir afin de poursuivre nos efforts afin d’aider davantage de jeunes qui sont dans le besoin. Nous tenons à remercier chaleureusement tous nos partenaires ainsi que nos chercheuses associées, sans qui, ce développement n’aurait pas été possible. Également, un merci spécial à toutes les intervenantes et tous les intervenants pour leur engagement envers le projet et pour le travail exceptionnel qu’ils effectuent quotidiennement pour aider la cause des enfants en difficulté ! 

Rédigé par Sophia Bougadra

Articles récents

L'histoire et l'évolution de Boscoville vers l'innovation et la durabilité

9 mai 2024

L'histoire et l'évolution de Boscoville vers l'innovation et la durabilité

Retours de l'étude de notoriété de Boscoville : analyse et implications stratégiques 

20 juin 2024

Découvrez l'analyse et les implications stratégiques de Boscoville en intervention Psychosociale et Psychoéducative pour 2023-2024

Groupe de réflexion sur les drogues (GRD) 2e édition : un programme de prévention ciblée et de réduction des méfaits auprès de jeunes en difficulté

6 juin 2024

Un programme de prévention ciblée et de réduction des méfaits auprès de jeunes en difficulté

Nouveau membre : Célia Le Normand,  Agente de développement  

6 juin 2024

Nous avons le plaisir d’annoncer l’arrivée de Célia au développement de programmes d'Interventions Psychosociales de Boscoville.