Boscoville affirme son soutien au plan d’action Les fugues en centre de réadaptation pour jeunes en difficulté d’adaptation : Prévenir et mieux intervenir

Montréal, le 19 mars 2018 – Le 11 mars dernier, le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) publiait le plan d’action intitulé « Les fugues en centre de réadaptation pour jeunes en difficulté d’adaptation : prévenir et mieux intervenir ».

Boscoville accueille favorablement ce plan, qui le positionne comme un collaborateur auprès du MSSS, des CISSS et des CIUSSS et qui encourage la mobilisation et l’engagement de tous les acteurs, dont les jeunes, leurs parents, le réseau de la santé et des services sociaux, mais aussi des organismes communautaires et des partenaires de l’éducation, de la justice, de la sécurité publique et des milieux universitaires.

« De par la raison d’être de Boscoville, qui est de mobiliser ses différents partenaires pour mettre de l’avant des programmes et des projets de prévention et d’intervention adaptés aux jeunes Québécois et à leurs milieux de vie, il nous est naturel de soutenir les orientations décrites dans le plan d’action du MSSS. Elles s’inscrivent dans la continuité de nos initiatives auprès des CISSS et des CIUSSS, incluant l’approche cognitive comportementale, l’approche basée sur le trauma, le modèle psychoéducatif et le soutien aux comportements positifs mis en œuvre auprès des jeunes de 0 à 18 ans » affirme Mohsen Romdhani, directeur général chez Boscoville.

Différents niveaux de collaboration envisageables

Le plan d’action du MSSS soulève plusieurs enjeux importants liés à la problématique de la fugue et Boscoville aspire à collaborer à différents niveaux, dont les suivants :

1- Émettre des avis sur les meilleures pratiques d’encadrement et de prévention des fugues
chez les jeunes hébergés ;
2- Soutenir le développement de pratiques innovantes ;
3- Participer au déploiement des formations pour les intervenants de la réadaptation et de la
première ligne ;
4- Accompagner et soutenir les professionnels dans la mise en œuvre des meilleures
pratiques ;
5- Soutenir le projet pilote s’adressant aux jeunes à risque d’exploitation sexuelle.

À propos de Boscoville

Boscoville favorise le développement des jeunes de 0 à 30 ans en mettant de l’avant, par l’innovation sociale, des actions de prévention et d’intervention pertinentes et adaptées aux défis que rencontrent ces derniers dans leurs différents milieux de vie.

– 30 –

Source

Laurie Prud’Homme
Responsable des communications et du marketing à Boscoville
T 514 648-6006 poste 2275
Laurie.prudhomme@boscoville.ca